Les sites du réseau



Le magazine

Voir le dernier numéro S'abonner à Recrut.com

Les points de diffusion


Le Guide de l'alternance

Voir le guide Commandez le Guide !




Les prochains salons

  • Portes ouvertes de LéCOLE
    du 01/03/2017 au 29/03/2017Voir
  • “Rendez-vous avec votre avenir” des Compag...
    du 24/03/2017 au 25/03/2017Voir
  • Jobs d'été 2017 (Garches)
    le 25/03/2017Voir
  • Forum Jobs d'été : 11e édition
    du 27/03/2017 au 29/03/2017Voir
  • Rendez-vous de l’Emploi 2017 (Courbevoie)
    le 30/03/2017Voir
  • We Share IT Conference - Le Mans
    le 30/03/2017Voir

42 359 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Négocier une augmentation de salaire


Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Vous estimez avoir droit à une augmentation en raison de vos performances et résultats : cette demande doit être correctement pensée et préparée si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté. Voici quelques conseils.

 

Vous pouvez bénéficier d’une augmentation sans l'avoir demandé, lors des augmentations « automatiques » pratiquées par l’entreprise (souvent décidées une fois par an)  C’est évidemment la solution la plus élégante. Néanmoins, il est possible que vous ayez à revendiquer une augmentation.

Dans ce cas, choisissez le bon moment pour vous exprimer. Prenez en considération l’organisation de votre entreprise en matière d’augmentation de salaires : avec quelle périodicité sont-elles d'habitude décidées ? Qui sont les décisionnaires des augmentations ?

Sachez par ailleurs qu’il existe des moments stratégiques pour vous exprimer, lorsque l’on vous félicite pour votre travail par exemple ou lorsque votre poste connaisse des changements importants qui impliquent une augmentation de vos tâches et/ou de vos responsabilités.

Il n'est pas facile d'évaluer les euros supplémentaires que vous pouvez obtenir. Faites en sorte de ne pas avancer de somme en premier. Votre interlocuteur vous proposera un minimum ; tentez d'obtenir plus : demander une augmentation, c'est négocier ! Avancer vos arguments un à un comme votre travail, votre motivation, vos réalisations.... Dans le cadre d'une négociation, vous devez nécessairement présenter des éléments tangibles, factuels : nombre de dossiers traités, efficacité de votre service, productivité, voire ancienneté.

En somme, l'augmentation demandée ne doit pas reposer sur votre capital sympathie, mais récompenser des résultats objectifs. Prouvez que vous avez fait gagner du temps et de l'argent à l'entreprise, que vous lui avez permis d'éviter des erreurs. Appuyez-vous toujours sur des chiffres et des faits concrets. Profitez-en pour redéfinir vos objectifs en adéquation avec votre demande d'augmentation.

En cas de refus de la part de votre employeur, inutile de vous offusquer. Il convient au contraire de réagir avec calme et, surtout, professionnalisme. Tentez donc d'objectiver le refus : sur quoi repose-t-il ? Quelles conditions vous faudrait-il réunir pour la voir accepter ? Enfin, prenez l'initiative et profitez de cette discussion avec votre supérieur pour redéfinir vos objectifs. Vous pourrez ainsi lier objectivement une augmentation de salaire à un élargissement de vos responsabilités. 

 

 
  Retour
 


Consultez: 42 359 offres

Consultez: 32 049 formations

Toutes les dernières infos emploi







© 2017 Recrut.com