Les sites du réseau



Le magazine

Voir le dernier numéro S'abonner à Recrut.com

Les points de diffusion


Le Guide de l'alternance

Voir le guide Commandez le Guide !




Les prochains salons

  • Salon du travail et de la mobilité profess...
    du 19/01/2018 au 20/01/2018Voir
  • Salon AQUITEC (Bordeaux)
    du 25/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salons ACCESS MASTER et ACCESS MBA
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salon Formation Emploi Alsace (Colmar)
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • 22e Mondial des Métiers Auvergne-Rhône-Alp...
    du 01/02/2018 au 04/02/2018Voir
  • Salon LHR Emploi (Nice)
    le 06/02/2018Voir

48 034 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

L'entretien annuel d’évaluation


Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

L'entretien annuel d'évaluation est un rendez-vous souvent incontournable de la fin d’année entre le manager et ses collaborateurs. L’occasion d'évaluer les compétences professionnelles d’un salarié, d’identifier ses points forts et ceux à améliorer, de fixer des objectifs pour l’année à venir. 

L’entretien annuel d’évaluation permet de faire progresser à la fois le salarié et l’entreprise. Il se déroule sous forme de bilan. D’un côté, le salarié peut exprimer ses souhaits, ses difficultés. On évoque les résultats individuels obtenus, tant quantitatifs que qualitatifs, et cible -avec l'employeur- les objectifs pour l’année à venir. C’est aussi un moyen pour le salarié de découvrir comment il est perçu.

De l’autre côté, cela permet à l’entreprise de jauger les compétences de son personnel et de leur confier les missions les plus adaptées


Ce concept d’origine anglo-saxonne ne doit pas être perçu comme une simple formalité, ou pire, comme un règlement de compte. Il s’agit au contraire d’un moment privilégié de dialogue avec son supérieur hiérarchique, moment qui se révèle de plus en plus rare en entreprise.

 

Quelques conseils pour réussir son entretien :

Préparer vous à l’avance à votre entretien. Pas question d’arriver la fleur au fusil ! Un entretien d’évaluation nécessite une préparation minutieuse. Faites le bilan de votre année : les missions que vous avez réussies, celles que vous avez ratées, les objectifs accomplis. Etayez chacune de vos réalisations d’éléments concrets : un contrat gagné, un projet abouti, un client satisfait. Le mieux est de comparer des données chiffrées (chiffre d'affaires, portefeuille client) d’une année sur l’autre.

Sachez reconnaître vos erreurs.  Qu’il s’agisse de faire valoir vos succès ou de justifier vos échecs, le plus important est de ne pas se cantonner dans une argumentation générale. Il faut émailler son propos d’exemples concrets. Et profiter de ce temps de dialogue pour demander à son manager son avis sur des pistes pour progresser. C’est une façon de l’impliquer dans votre travail et de lui montrer que vous vous investissez dans la vie en entreprise.

Pour ne pas être pris au dépourvu, le mieux est d’anticiper les remarques en analysant vos échecs : pourquoi n’avez-vous pas réussi à atteindre tel résultat ? Le contexte était-il défavorable ? Vous manquait-il une compétence ? En ayant bien préparé vos réponses à l’avance, vous serez plus serein pour aborder le jour J.

Si vous n’êtes pas d’accord avec le bilan dressé par votre supérieur, rien ne vous empêche de refuser de signer la feuille d’évaluation, ou tout du moins, d’émettre des réserves si les objectifs fixés vous paraissent trop ambitieux.

Restez à l’écoute de votre manager. Notez les remarques émises au cours d’éventuels entretiens réguliers. Plus ces points auront été nombreux, plus la préparation sera aisée.

Soyez force de proposition. Il est rare que vous soyez en accord sur tous les points qui sont abordés par son supérieur lors d'un entretien. Mais vous pouvez faire de ses désaccords un atout. Si un point négatif est mis en exergue, c’est peut-être l’occasion pour vous de solliciter une formation adéquate pour ne pas se retrouver dans la même situation à l’avenir. Cette approche pour le moins habile vaut aussi lorsqu’on n’a pas atteint totalement ses objectifs. On peut par exemple s'engager à faire beaucoup mieux en 2013 en proposant, par exemple, une collaboration accrue avec un autre service de l’entreprise.

 

Attention ! L'entretien annule d'évaluation ne doit pas être confondu avec l'entretien professionnel qui, tous les deux ans, permet de clarifier les évolutions de carrière des collaborateurs [voir fiche sur le sujet]. 

 

 
  Retour
 


Consultez: 48 034 offres

Consultez: 32 551 formations

Toutes les dernières infos emploi







© 2017 Recrut.com