Les sites du réseau



Le magazine

Voir le dernier numéro S'abonner à Recrut.com

Les points de diffusion


Le Guide de l'alternance

Voir le guide Commandez le Guide !




Les prochains salons

  • Salon du travail et de la mobilité profess...
    du 19/01/2018 au 20/01/2018Voir
  • Salon AQUITEC (Bordeaux)
    du 25/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salons ACCESS MASTER et ACCESS MBA
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salon Formation Emploi Alsace (Colmar)
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • 22e Mondial des Métiers Auvergne-Rhône-Alp...
    du 01/02/2018 au 04/02/2018Voir
  • 24 Heures pour l’Emploi et la Formation (B...
    le 08/02/2018Voir

47 548 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

"Maîtriser et contrôler sa présence en ligne" - Makram Torkhani

13/06/2014

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Avec le développement de l’ère du net, posséder une identité numérique est devenu un trait commun à tous. Comme 83 % des français le pensent, celle-ci influence notre activité professionnelle. La maîtriser devient alors une nécessité ! Makram Torkhani, directeur général de Yatedo, un moteur de recherche de personnes pour dénicher les meilleurs talents sur le web, souligne l’importance du contrôle de son image en ligne pour faire la promotion de soi aux yeux des recruteurs.

1)     Pouvez-vous présenter YATEDO ? Comment répertoriez-vous les individus ?

Yatedo est un moteur de recherche de personnes ayant déjà une présence numérique. Pour simplifier, ce sont des robots qui scannent les informations publiques sur internet. Une fois scannées, elles sont structurées sous la forme d’une interface facile à lire. Cette technologie innovante, dont nous sommes propriétaires, permet d’extraire, de synthétiser et de structurer les informations concernant chaque individu. Pour prendre le contrôle de son identité numérique, la personne s’inscrit gratuitement sur Yatedo Me. L’objectif est d’offrir un accompagnement personnalisé aux individus inscrits et de démocratiser la présence en ligne. Sur le même principe, il existe Yatedo Talent à destination des recruteurs.  

2)     Comment soigner son image sur les réseaux en ligne ?

Il faut distinguer deux réseaux : les réseaux professionnels comme Linkedin et Viadeo, et les réseaux personnels comme Facebook et Twitter par exemple. Dans l’ensemble il faut faire attention aux informations, aux photos, aux vidéos postées en ligne, ainsi qu’aux contacts ayant accès à ces données. C’est pourquoi il faut toujours vérifier les paramètres de sécurité existants sur tous les réseaux, qu’ils soient personnels ou professionnels. Pour les réseaux personnels, il faut contrôler avec qui les informations sont partagées. Concernant les réseaux professionnels, il faut maîtriser ce que l’on poste et avoir un profil complet et mis à jour avec des informations précises. Pour rendre ce dernier attractif, la photo est essentielle mais il faut évidemment bien la choisir. Yatedom aide enfin à centraliser la présence en ligne des individus en une seule page. Il permet aux candidats d’être trouvés plus facilement sur internet. Une fois l’identité maîtrisée, il est possible de faire la promotion de soi !

3)     Est-ce la fin du CV papier ?

L’identité numérique est l’extension de notre vie personnelle. D’après un sondage, 47 % des DRH déclarent se servir des réseaux pour recruter donc cela prend de l’ampleur. Mais le CV papier est toujours utile car il sert de support lors d’un entretien. L’identité numérique, quant à elle, permet de multiplier les chances d’être vu et d’être recruté.

4)     Est-ce vraiment efficace pour gérer sa e-réputation ?

On ne parle même plus d’efficacité mais la question à se poser est plutôt la suivante : « est-ce qu’on parvient à contrôler ou non son image ? Est-ce qu’elle est maîtrisée ? ».

5)     Comment expliquez-vous que des recruteurs refusent le poste à certaines personnes à cause de photographies postées sur des réseaux sociaux comme Facebook ?

Dans la théorie, les recruteurs n’ont pas le droit déontologiquement de refuser un poste après avoir aperçu des photographies sur les réseaux dits « personnels », tel que Facebook. Mais, 35 % des recruteurs ont déjà écarté un candidat à cause de son image en ligne… Il faut donc contrôler son image en ligne !

Les derniers articles

  • Emploi : de mauvaises nouvelles au 3e trimestre
  • Climat : N. Hulot salue l'engagement des entreprises françaises
  • Loi Travail : le gouvernement crée un « kit clé en main » pour licencier
  • Tendance : l’avenir radieux des wedding planners
  • Recrutement, carrière : quand l’apparence physique pose un problème de poids


  • Consultez: 47 548 offres

    Consultez: 32 551 formations

    Les derniers articles

  • Emploi : de mauvaises nouvelles au 3e trimestre
  • Climat : N. Hulot salue l'engagement des entreprises françaises
  • Loi Travail : le gouvernement crée un « kit clé en main » pour licencier
  • Tendance : l’avenir radieux des wedding planners
  • Recrutement, carrière : quand l’apparence physique pose un problème de poids







  • © 2017 Recrut.com